Des projets structurants

La Grande Région, vers une région métropolitaine polycentrique transfrontalière (RMPT)

  • La présidence luxembourgeoise du Sommet avait lancé en 2009 l’étude METROBORDER dans le cadre d’un projet européen de recherche appliqué ORATE pour définir les conditions pour mettre en place une région métropolitaine polycentrique transfrontalière (RMPT) et dégager des stratégies appropriées pour la positionner en Europe par rapport à des métropoles similaires.
  • Les constats de départ étaient les suivants : – le Luxembourg est une aire métropolitaine qui dépasse ses propres frontières nationales, – le bassin d’emploi y est largement transfrontalier, – la population résidente est en constante augmentation et crée une pression foncière – Il y a une conviction que l’avenir et le fonctionnement de la Grande Région s’y jouent au centre. Le découpage administratif et politique ne correspond pas aux limites fonctionnelles de la Grande Région, – néanmoins, d’un point de vue européen, le moteur économique luxembourgeois ne suffira pas à  fournir une dynamique pour le développement de la Grande Région. D’où la nécessité d’une dynamique économique polycentrique pour faire grandir le potentiel économique de la Grande Région et renforcer l’attractivité du territoire.
  • Pour concrétiser la mise en place de la RMPT,  l’étude METROBORDER a proposé 3 scénarios avec à chaque fois un objectif interne (renforcer la cohésion de la Grande Région) et un objectif externe (renforcer le positionnement dela Grande Région en Europe): 1/ une métropole économique axée sur l’entreprise, l’innovation, la croissance, le bien-être 2/une région mobile : axée sur les  transports, les infrastructures, l’accessibilité 3/ le laboratoire de l’Europe : axée sur le politique, la société civile, la culture
  • Depuis 2009, EuRegio a été impliquée dans le comité de suivi METROBORDER chargé de suivre l’avancement de l’étude. Elle sera également représenté dans le futur comité RMPT chargé de préparer le programme d’action de la RMPT. EuRegio restera particulièrement vigilante sur 2 points : la place des acteurs communaux dans la concrétisation de la RMPT et l’articulation entre espaces métropolitains et espaces ruraux.

L’étude METROBORDER (PDF) Déclaration de Berlin posant les bases de la RMPT (PDF) La démarche RMPT à partir de 2011: note explicative (PDF) La contribution d’EuRegio au programme d’action pour la RMPT , 2012 (PDF)

De METROBORDER au schéma de développement territorial Grande Region

  • Le projet SDTGR doit permettre d’aboutir à un Schéma de Développement Territorial partagé par l’ensemble des acteurs de la Grande Région afin de stimuler l’innovation au sein de la Grande Région à travers notamment l’identification des enjeux et des opportunités qui découlent des dynamiques de développement socio-économiques en cours et de la définition d’une stratégie intégrée polycentrique et transfrontalière qui doit accroître l’attractivité et la compétitivité de la Grande Région.
  • La première action consiste dans la constitution d’un socle de connaissances partagé et d’un langage commun. Sur la base d’indicateurs socio-économiques et territoriaux, il s’agira d’établir des diagnostics dans 6 problématiques permettant la spatialisation des problématiques, et d’aboutir à une série cartographique de présentations des risques et opportunités. Ce travail est réalisé via un comité scientifique composé de centres de recherches et d’universités de la Grande Région.
  • A l’issue de ce travail une stratégie de développement territorial sera élaborée. Dans un souci d’aboutir à un résultat partagé, les travaux feront l’objet d’ateliers participatifs transfrontaliers réunissant les acteurs locaux et des experts thématiques afin de renforcer l’adhésion des acteurs de la Grande Région.
  • Le SDT GR est développé dans le cadre d’un projet Interreg VA-Grande Région. Ila démarré le 1er janvier 2018 et s’achèvera fin 2021. 25 opérateurs, dont 9 disposent d’un budget (partenaires financiers) compose le partenariat pour élaborer le SDT GR. EuRegio est opérateur méthodologique si bien que les communes sont intégrées dans la démarche directement et indirectement.
    Lien vers le programme Interreg VA Grande Région

Transport et mobilité

  • Aux vues du nombre de frontaliers vers la Sarre et le Luxembourg, mais aussi compte tenu de l’accessibilité de la Grande Région en Europe, la mobilité est un champ d’action crucial pour la Grande Région.
  • Il existe ainsi de nombreuses lignes transfrontalières de bus et de train, de plus en plus de parkings de covoiturage voient le jour dans les régions périphériques à Luxembourg.
  • Les relations entre la France et le Luxembourg sont réglées dans le cadre d’un Schéma opérationnel de mobilité transfrontalière (SMOT).
  • Un SMOT entre le Luxembourg et la Wallonie et entre le Luxembourg et la Rhénanie-Palatinat.

Un marché de travail transfrontalier

  • Avec plus de 220.000 travailleurs frontaliers sur toute la Grande Région, celle-ci est l’espace en Europe où la mobilité de la main d’œuvre est la plus élevée. Les défis
    – en matière de formation professionnelle,
    – d’accès au marché du travail dans chacune des régions,
    – en matière de cadre juridique et administratif pour faciliter cette mobilité
    sont nombreux.
  • Le groupe de travail du Sommet Marché du travail réunit tous les acteurs du marché de l’emploi et de la formation pour traiter de toutes ces questions, encourager, initier et suivre des projets dans ce domaine: agences pour l’emploi, organismes de formation professionnelle, institutions politiques (Ministères, Régions, Länder, Départements, EuRegio, CES GR)
  • Des outils
    – Un accord-cadre (multilatéral) relatif à la formation professionnelle dans la Grande Région (signé en 2014)
    – Des accords ou conventions bilatéraux sur la formation professionnelle
    L’Observatoire Interrégional du Marché du Travail (OIE-IBA)
    La Task Force Frontaliers 2.0 : chargée d’élaborer des solutions juridiques et administratives aux problèmes rencontrés par les frontaliers et les entreprises
    Travail sur la mise en œuvre dans la Grande Région de la directive sur la reconnaissance des qualifications professionnelles
    – Tous les détails sur les activités en matière de marché du travail et de formation professionnelle
    http://www.granderegion.net/Citoyens

Culture et tourisme

  • Espace Culturel Grande Région (2008) En 2007, sous la l’impulsion  du Grand-Duché de Luxembourg, la Grande Région a pu s’imposer comme capitale européenne de la culture. C’était la première région transfrontalière à avoir osé se définir et se présenter comme espace culturel commun. Pour poursuivre la dynamique enclenchée en 2007, faire perdurer les réseaux culturels, continuer à faire émerger des coopérations artistiques, l’association « espace culturel Grande Région » a été constituée. www.espaceculturelgr.eu
  • Le portail plurio Pour permettre de visualiser toute la richesse culturelle et artistique de la Grande Région, ce site regroupe tous les événements dela Grande Région classés en différentes thématiques. www.plurio.net
  • Le portail culturel pour les jeunes Toutes les offres culturelles à destination des jeunes sélectionnées par une équipe de jeunes rédacteurs. www.grrrrr.eu
  • Tourisme en Grande Région  Pour découvrir la Grande Région www.tourismus-grossregion.eu

Le programme Interreg

logo-interreg-va-grPour la période de programmation 2014-2020, la Grande Région bénéficie d’un programme INTERREG V A. Il s’inscrit dans la continuité des programmes INTERREG  précédents.

Il est doté d’une enveloppe d’environ 140 millions d’EUR de FEDER.
Les projets cofinancés doivent s’inscrire dans un des quatre axes prioritaires du programme :

– Axe prioritaire 1: Poursuivre le développement d’un marché du travail intégré en soutenant l’éducation, la formation et en facilitant la mobilité physique
– Axe prioritaire 2: Assurer un développement respectueux de l’environnement et du cadre de vie
– Axe prioritaire 3: Améliorer les conditions de vie
– Axe prioritaire 4: Renforcer la compétitivité et l’attractivité de la Grande Région

L’autorité de gestion du programme et le secrétariat technique conjoint sont basés à la Maison de la Grande Région à Esch-sur-Alzette

Site du programmme